mmoAutrefois genre maître lorsqu’il s’agissait de jouer en ligne, le MMORPG s’est vu relégué au second plan depuis l’apparition des MOBA. Il n’en reste cependant pas moins l’un des types de jeu que l’on trouve le plus fréquemment sur la toile et force est d’admettre qu’il n’est pas évident de faire du tri, surtout lorsque l’argument de free-to-play rentre en jeu. Quels sont les différents genres de MMO et en quoi se démarquent-ils ? C’est bien à cela que nous allons tenter de répondre…

Comme beaucoup de gens le savent, la plupart des MMORPG commencent en général par la personnalisation de son avatar suivi d’un choix de classe. C’est ce personnage qui nous servira d’alter ego en ligne et nous permettra de nous immerger dans le monde virtuel. Le premier genre et le plus classique nous laissera aux commandes de ce seul personnage. Ayant un objectif principal très difficile à atteindre (en général tuer un boss particulièrement retors), il nous demandera d’accomplir un lot de quêtes au préalable et une bonne dose d’exploration afin de faire gagner points d’expériences et niveaux à notre héros. Se déroulant dans un monde persistant rempli d’autres joueurs, il nécessitera très souvent la coopération avec ses homologues pour pouvoir progresser à haut niveau et offrira tout un tas d’interactions annexes (et totalement facultatives) qui permettront à chaque utilisateur d’avoir une expérience de jeu riche et unique. Il est en général parfait lorsque l’on cherche de l’action et un plaisir de jeu immédiat, offrant de plus des approches esthétiques très variées comme la 2D cartoon que l’on peut trouver dans Adventure Quest Worlds ou la 3D plus réaliste de Drakensang Online par exemple.

Le MMO est souvent signe de socialisation, d’interaction et dispose généralement de beaucoup de contenu optionnel. Outre les multiples objets à collectionner et autres sets d’armure nécessitant des heures entières de farm, il peut bénéficier de tout un tas de quêtes événementielles offrant des récompenses uniques et limitées dans le temps. On y trouve aussi souvent des professions secondaires et autres activités de guilde ou solo qui encouragent les joueurs à prendre le temps d’explorer chaque recoin et découvrir toutes les facettes du titre. C’est aussi de là que vient souvent la création d’un marché interne, les joueurs les plus avancés disposant de moyens financiers élevés tandis que les joueurs les plus motivés peuvent parfois obtenir des matériaux intéressants à la chaîne que l’on ne trouve plus nécessairement à haut niveau pour les revendre.

Il existe cela dit des dérivés du MMORPG, loin de la gestion d’un unique personnage et de la sainte trinité guerrier, mage, soigneur. Certains comme Stormfall lorgnent carrément du côté du jeu de stratégie, nous offrant la gestion de multiples unités et parfois même d’une cité entière. Ils peuvent selon les circonstances être en temps réel ou non et nous opposent en général directement aux autres joueurs pour de la lutte de territoire (nécessitant d’ailleurs en général que l’on collabore avec d’autre sous formes d’alliances pour progresser soi-même). Les mécaniques roleplay sont cela dit bien présentes et nombreuses, comme la gestion d’un avatar, de ressources, de raids et de boss, le tout ponctué par l’apprentissage de compétences et le farm d’équipement ou d’objets divers.

Enfin l’un des derniers genres que l’on trouve tire quant à lui ses mécaniques directement du jeu de rôle à l’ancienne, soit papier, soit à la japonaise. C’est le cas par exemple de League of Angels qui nous met aux commandes de tout un groupe avec une gestion des combats au tour par tour, comme c’eut été possible dans un bon vieux Dragon Quest ou Final Fantasy. On dispose toujours d’un personnage principal qui se place bien évidemment comme leader et l’on doit faire évoluer chaque membre du groupe pour lui apprendre des compétences et améliorer ses statistiques personnelles. L’équipement joue également une part importante, et la résolution de quêtes est toujours présente jusqu’à atteindre un boss « final » qui marquera le fin de la storyline principale. Comme dans tout bon MMO cela dit, du contenu optionnel et/ou additionnel viendra se greffer sur le reste, permettant de rallonger d’autant plus l’expérience de jeu.

Tous ces jeux disposent de plus d’un gros focus sur le PvP, encourageant les joueurs à s’affronter les uns les autres dans des combats en arènes ou directement dans certaines villes ou régions si le serveur le permet. C’est de là généralement que les développeurs du jeu établissent un classement pouvant même amener à de nouvelles récompenses selon les titres.
L’univers des MMORPG est donc vaste et ses déclinaisons nombreuses. Il ne convient qu’à vous dans vos recherches d’être le plus spécifique possible pour trouver le soft qui vous conviendra parfaitement et ainsi bénéficier d’une expérience unique en ligne, que vous soyez un farmer solitaire ou un raider aguerri. Bon jeu à tous !